DENSYO MERCI L’ARTISTE !!!

Posted on 6 octobre 2015 par - Hors Sujet

http://shark-geekworld.com/site/densyo-merci-lartiste/
photo

Aujourd’hui c’est le ton triste que je tape ces quelques mots. On pourra toujours dire que « c’est la vie », « le destin » mais lorsque cela touche des personnes qui comptent à nos yeux, c’est à ce moment-là qu’on se rend compte à quel point on est petit. A quels points nos vies ne tiennent qu’à un fil tendu au risque de rompre à tout moment. Je ne souhaites pas faire dans l’alarmisme, c’est pourquoi je tairais son nom mais pas son pseudo :

DENSYO aka Fred

FRED nous a quitté prématurément vendredi soir et malheureusement pas pour une divergence d’idée. Et comme toujours, c’est qu’après qu’on se rend compte de tout ce que qu’on a oublié de dire. Comme par exemple : Que c’est grâce à lui si Shark-geekworld.com existe. Il a su me conseiller dans les choix techniques et tout le travail de fond (vérification de failles, bugs, etc…)
C’était un développeur hors pair, actuellement il travaillait sur le debug de l’Occulus Rift comme le prouve son génial test qu’on peut retrouver ICI

Il m’a fait découvrir un monde dans le monde informatique (oui la répétition est voulue). Il m’a partagé sa passion pour la geekerie. (Ex: une borne d’arcade relié à un pc sous windows XP avec MAME et toutes ces émulations, il avait relié des boutons configurés du clavier directement sur la manette de la borne.)
Il m’a fait découvrir la 3D avec un vidéoprojecteur pour les films et jeux….l’occulus Rift et sa bonne humeur naturel. Sa positive attitude, malgré le sort qui s’acharnait. Il a toujours su faire face et déjoué tous les pronostics. Malheureusement la vie est une chienne Mais sache que, où que tu sois, ton esprit hantera toujours les pages de ce site. Comme dans notre cœur tu y auras toujours une petite place et j’espère que là où tu es, tu y respires enfin.
Tu vas nous manquer mec.

IMG_20140806_170707

Harlock et JohnSharks fondateurs de Shark-GeekWorld.com se joint à toutes ces personnes qui ont un jour croisé sa route. Si vous souhaitez laisser votre témoignage écrivez moi directement ou laisser un message dans les commentaires.

copain

Un autre témoignage pour Densyo :

Fred était le genre de personne qu’on remarque, avec son visage rieur, son esprit fulgurant, et sa culture intarissable dans un nombre impressionnant de domaines. Il a vécu sa vie à 300km/h et il aurait sûrement augmenté la vitesse si la maladie ne l’avait pas ralenti. Sa vie était aussi dure que rocambolesque. Il me disait qu’il faudrait qu’il écrive un roman sur sa vie. Il était entier dans ses propos, dans ses projets et dans son rapport aux autres et à la vie.
Collègues de travail, nous sommes très vite devenus amis. Nous n’étions pas toujours d’accord sur tout mais nos parcours étaient mystérieusement symétriques et nos univers se sont rencontrés. On se comprenait. Nous partagions l’amour du style littéraire, des dystopies, du japon, du dessin, des BD, des films d’animation, de Berlin, du cosmopolitisme, des mystères du cerveau humain (avec qui vais-je pouvoir débattre des vertus de la thérapie ???). Je le taquinais souvent parce qu’il n’avais pas de sens gustatif et quasi pas d’odorat. Il me vannais parce que je partais souvent dans la lune et que j’étais un peu trop idéaliste. Je pouvais lui parler de cinéma, et même de nanars, il me parlait d’animés et de romans de SF.
Nous voulions exprimer notre révolte contre l’intolérance et les discriminations, particulièrement sociales et au travail, dans une revue. On voulait trouver un plan pour gagner assez d’argent pour ne plus jamais travailler et se consacrer à l’écriture et à la connaissance. Il devait venir m’aider sur un prochain tournage, travailler avec moi sur des traductions de trailers destroy. Nous avons manqué d’énergie et de temps pour tous ces projets mais ça ne nous a pas empêché de nous estimer. Nous nous sommes soutenus cette année de manière indéfectible. Il m’as montré le vrai courage d’être soi-même, de croire en ses convictions, de se battre pour la vie, quoi qu’il arrive. Il m’as montré que l’on pouvait être à la fois extrêmement intelligent et d’une grande empathie (j’utilise ce terme plus scientifique car il n’assumait pas trop d’être un cœur sensible – qui faisait bien sa midinette devant les beaux gosses intellos poivre et sel 🙂 ).
Fred, tu as traversé ma vie comme un météore. Je te remercie de m’avoir donné ton amitié, de m’avoir fait confiance, de m’avoir confié tes secrets, d’avoir écouté les miens. J’espère avoir été une bonne (coche la bonne case) compagne de cellule/amie/sœur/maman pour toi, en particulier lors de tes séjours à l’hôpital de la Croix-Rousse (où nous finirons bien par lâcher une bombe dessus). Merci pour ces kms de sms, de mails et de discussions. Il n’y aura jamais de définition à cette affection spontanée qui a grandi entre nous. Comme dit le petit prince, « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ». Tu vas me manquer mais tu seras toujours là dans mon cœur.
Au revoir là-haut, mon ami. Tu vois, tu l’as eu ce concours. J’en étais sûre…

image


Pour Den’

RiP

« Tu le savais certainement, le pseudonyme sous lequel tu étais connu peut être interprété comme ‘la Tradition, le Légendaire ».
Rest-In-Peace man, cette calligraphie que je te dédie, toi tu l’aurais comprise. »

2 Responses to “DENSYO MERCI L’ARTISTE !!!”

  1. Harlock on

    Je ne savais pas pour la maladie de Densyo, mais dès que j’ai vu la photo sur facebook, j’ai compris… Compris que le pire était arrivé. Je n’ai pas le cœur à commenter. Et vos hommages sont tellement remplient d’émotions, qu’il n’y a rien à ajouter. Je veux juste partager ceci avec vous, un hommage à ma façon à Fred, les paroles traduites d’un anime japonais. Peut-être un peu naïf, juste pour dire que l’éternité ne sépare pas les être :

    Le collier de fleurs

    Les couleurs perdues sont les souvenirs des jours lointains
    Si nous ouvrons doucement la vieille boîte d’outils de peinture.
    Mes amis d’enfance ont toujours été là pour moi,
    Et ces sourires sont des choses qui n’ont pas changé.
    Nous avons dessiné ensemble nos rêves,
    Et la toile de notre coeur ne s’est pas encore décolorée.
    C’est la chaleur des jours où nous nous tenions par la main.

    Pourquoi est-ce que les hommes vivent-ils toujours
    En portant sur leur coeur l’amour et la haine en même temps ?
    Les liens éternels de la jeunesse qui mélange joie et tristesse
    Forment un collier de fleurs.

    La chanson du passé est un souvenir des jours lointains.
    Réunissons toutes les paroles qui ont été éparpillées.
    Les moments passés nous aveuglaient presque,
    Mais tu étais toujours à mes côtés, n’est-ce pas ?
    La partition que nous avons composée ensemble
    Reste dans mon coeur et ne disparaîtra jamais.
    C’est l’harmonie de deux voix qui résonnent dans mon coeur.

    Pourquoi Dieu a-t-il donné aux hommes
    Un destin rempli de rencontres et de séparations ?
    Ces larmes débordantes se transformeront en rivière
    Et continueront de couler dans le cercueil de fleurs.
    C’est une mélodie éternelle.

    Pourquoi est-ce que les hommes vivent-ils toujours
    En portant sur leur coeur l’amour et la haine en même temps ?
    Les liens éternels de la jeunesse qui mélange joie et tristesse
    Forment un collier de fleurs.
    Même Dieu ne peut pas rompre
    Ce collier de fleurs de l’âme.

    https://www.youtube.com/watch?v=rRvb5Uqch6E

    Répondre

Laisser une réponse

  • (will not be published)

hein? rougir c'est pas ma faute :-) :-( :-D ;-) Plus de smileys »